La méthanisation est une réaction naturelle que le digesteur recréé pour générer un biogaz à fort pouvoir énergétique

Récupérer le biogaz

La méthanisation est un procédé utilisé par les chinois depuis 2 000 ans pour chauffer leurs fermes.

En Europe, la « découverte » de la méthanisation remonte à 1776 lorsque A. VOLTA durant une de ses promenades observa que du gaz se libérait d’un marais. Après avoir étudié ce phénomène et fait plusieurs expériences il mit en évidence que le „gaz des marais » était inflammable. Un peu plus tard (1787), A.L. LAVOISIER lui donna le nom de gaz‚ hidrogenium carbonatrum » mais le terme de ‚‚méthane » fut proposé en 1865 et confirmé en 1892 par un congrès international de nomenclature chimique. Pendant ce temps, la présence de ce gaz fut mise en évidence dans d’autres milieux (dont le fumier) et son origine attribuée à l’activité microbienne. Celle-ci se développe dans des milieux anaérobies naturels. Le gaz des marais qui contient une forte proportion de méthane provient de la décomposition des déchets organiques végétaux des marécages. Cette décomposition se déroule également dans les lacs et des rizières. Les sols des zones humides tels que les forêts tropicales, la toundra et les tourbières participent aussi à la production du méthane atmosphérique. Enfin, les processus de digestion des animaux libèrent du méthane. Les ruminants et les termites sont la source d’une quantité importante de gaz. Les phénomènes anaérobies qui se déroulent dans les sédiments marins sont responsables d’une partie du méthane dissous dans l’eau de mer.

Au début du XXème siècle, la première installation produisant du méthane voit le jour à Exeter en Grande-Bretagne, elle permet l’éclairage des rues de la ville.

Depuis, les techniques n’ont cessé d’évoluer. Plusieurs filières de valorisation du biogaz ont émergé: la filière agro-alimentaire, la filière agricole, la filière de traitement (stations d’épuration…).

Utiliser le biogaz

Une fois le biogaz récupéré, il doit être utilisé. Plusieurs voies existent pour valoriser le biogaz :

    • Brûler le gaz dans une chaudière pour fournir de la chaleur (comme le gaz de ville traditionnel)
    • Utiliser le gaz pour alimenter une turbine produisant électricité, chaleur, ou les deux (cogénération)
    • Utiliser le gaz comme carburant
    • Injecter le gaz dans le réseau (très peu rentable pour les petites exploitations)

methanisation

Bio4gas EXPRESS choisit de toujours valoriser le biogaz en cogénération. Sur demande, d’autres voies peuvent être étudiées.